IMBRICATIONS, Polynésie française, 2010-2012

Dessin sous-marin, terrestre et peinture murale

Peinture murale "Pareu" au Criobe
Peinture murale "Pareu" au Criobe
Peinture murale "Pareu" au Criobe
Imbrication Pareu
Imbrication tiki
Imbrications Hamecon
Chenal
Corail de feu
Lagon Aukena, Gambier
Lagon plage Mareto
Coraux
Plage Tereia 04-05-2012
Plage Mareto, 20-07-2010
Poissons, corail et algue
Francky
Vallee sous-marine
Turbinaria
Pirogue à l'Hawaiki-Nui
Gambier
Ziki
Marché de Papeete
Moorea
Marché de Papeete
Papetoai
Maharepa

Imbrications, 2010-2012

 

En Polynésie française, la couleur est une incroyable et flamboyante présence, impossible à ignorer. Le paysage déploie des montagnes au passé volcanique, d’une écrasante et luxuriante majesté ; la mer et les nuages cotonneux, le plat sans le calme, le bleu sans cesse en mouvement, jusqu’à perte de vue, qui souffle et gronde.  Le monde se dédouble soudainement : il ne s’arrête plus à la ligne d’horizon ou à la surface de la mer, mais se prolonge dans les profondeurs marines, abat-jour liquide pour les sens où pourtant l’oreille s’allonge... Ce monde sous-marin possède, pareillement à son alter ego terrestre, des forêts, des gouffres, des êtres vivants. Ses paysages sont aussi contrastés et impressionnants.

 

Les œuvres produites pendant mon séjour en Polynésie française rassemblent, unifient les différents «lieux polynésiens» : le ciel, la montagne et le monde sous-marin. Le paysage est articulé et unifié grâce à un axe de réflexion semi-aveugle : la surface de la mer.

 

Grâce aux scientifiques du Centre de recherches insulaires et observatoire de l’environnement (CRIOBE), le développement et la fabrication d’une planche à dessin sous-marin ont été rendus possibles. Celle-ci a mené à la réalisation d’une peinture murale, consistant en une imbrication de motifs empruntant au tatau (tatouage) et au pareu (paréo) polynésiens, que l’on peut voir à la station de recherche, en baie d’Ōpūnohu.

Merci aux copines et copains du fenua, ainsi qu'au personnel du CRIOBE,

pour leur générosité insipirante et leur contribution au développement

du dessin sous-marin et de la peinture murale.

Nancy Lamontagne, dessin sous-marin © 2011 Nancy Lamontagne
Logo CRIOBE
 

Imbrications, 2010-2012

 

In French Polynesia, color is an incredible and flamboyant presence, impossible to ignore. Landscape unfolds: mountains with a volcanic past, of overwhelming and lush majesty; the sea and the cottony clouds, the flat without calm, the blue constantly moving, as far as the eye can see, which blows and rumbles. The world suddenly splits into two: it no longer stops at the horizon line or the surface of the sea but extends into the depths of the sea, a liquid shade for the senses where, however, the ear lengthens. This underwater world has, like its terrestrial alter ego, forests, abysses and living beings. Its landscapes are also contrasting and impressive.

 

The artworks produced during my stay in French Polynesia bring together and unify the different “Polynesian landscapes”: the sky, the mountains and the underwater world. The landscape is thus articulated and unified thanks to an axis of semi-blind reflection: the surface of the sea.

 

Thanks to the scientists at the Centre de recherches insulaires et observatoire de l’environnement (CRIOBE), the development and production of an underwater drawing board was made possible. This led to the creation of a mural, consisting of an interweaving of motifs borrowing from the Polynesian tatau (tatoo) and pareu (pareo), which can be seen at the research station, in the bay of Ōpūnohu.

 

Many thanks to my friends of the fenua, as well as to the staff of CRIOBE, for their inspiring generosity and their contribution to the development of underwater drawing and the production of the mural painting.