Constructions mobiles, Dinard, France, 2018

Installations inspirées du patrimoine et de l'architecture

Pieges et poissons
Pieges et poissons
Pieges et poissons
Pieges et poissons
Pieges et poissons
Pieges et poissons
Pieges et poissons
Pieges et poissons
Pieges et poissons
Pieges et poissons
Pieges et poissons
Port de plaisance
Port de plaisance
Port de plaisance
Port de plaisance
Port de plaisance
Port de plaisance
Port de plaisance
Le Nuage
Le Nuage
Le Nuage
Le Nuage
Le Nuage
Le Nuage
Le Nuage
Le Nuage
Le Nuage

Dans la villa Les Roches Brunes:
 

Villa Les Roches Brunes
Paysages sonores
Paysages sonores
Paysages sonores
Villa Les Roches Brunes
Cartes geopoetiques
Cartes geopoetiques
Cartes geopoetiques
Cartes geopoetiques
Cartes geopoetiques
Cartes geopoetiques, Dinard.
Cartes geopoetiques, Dinard.
Une idee de la mer
Une idee de la mer: piano deconcerto
Dinard: paroles de vent et papier.
Dinard: paroles de vent et papier.
Dinard: paroles de vent et papier.
Dinard: paroles de vent et papier.
Dinard: paroles de vent et papier.
Dinard: paroles de vent et papier.
Dinard: paroles de vent et papier.
Mosaique et cinema
Mosaique dinardaise.
Mosaique dinardaise.
Donner a voir.
Cinema
Cinema
Un souffle d'air.
Un souffle d'air
Un souffle d'air: installations
Un souffle d'air: installations
 

Constructions mobiles

 

Commande réalisée pour la ville de Dinard, à l’occasion des Journées nationales de l'Architecture, du 19 au 21 octobre 2018. L’exposition a été conçue en étroite collaboration avec les services du Patrimoine, Ville d'art et d'histoire et de la Culture de la ville de Dinard. Elle a offert l'occasion à des élèves de l'école Debussy d'être initiés au travail artistique et aux cartes postales sonores, en partenariat avec le Centre Socioculturel. Plus d’une cinquantaine de personnes a participé à ce projet.

 

L’ensemble des œuvres est inspiré de Dinard et de son territoire : ses particularités architecturales, sa situation géographique, sa signature sensorielle. L'architecture y est vue au sens large, comme un élément léger, ludique et libre à tous de s'en saisir.

 

Les œuvres exposées en extérieur

La ville de Dinard s’entoure de nombreuses piscines littorales. Ces piscines, curieux éléments de patrimoine architectural, sont petites ou grandes, parfois vides, parfois remplies d’eau. Constructions étonnantes lorsqu’elles sont submergées par la marée ou paradoxales puisque la baignade en mer est si près, leur volume, leur fréquentation, leurs usages, leur paysage sont tous différents. Des installations sculpturales en ballons sont créées en réponse à leur caractère fluctuant, en perpétuel mouvement.

 

Par exemple, «Le Nuage» occupe un espace peu connu de la villa les Roches Brunes : sa piscine, inaccessible au public. L'œuvre permet de faire vivre le lieu et d'en donner accès à la population, grâce aux images.  Situé sur la pointe de La Malouine, il fait un clin d'œil éphémère aux œuvres monumentales pérennes situées sur la pointe voisine, à la villa Greystones : «Rock on Top of Another Rock»,  de Peter Fischli et David Weiss, et « Il Peso del Vento (Le Poids du Vent)», de Giuseppe Penone. «Le Nuage» répond avec légèreté à ces œuvres massives. Et il noue un lien fort avec le paysage : la forme organique en lévitation contraste avec la piscine enterrée géométrique, dans un jeu de plein et de vide, puis répond de manière toute naturelle aux vagues et aux nuages, tout en dansant au gré du vent.

 

Les œuvres exposées dans la villa Les Roches Brunes

La célèbre villa dinardaise possède des espaces de caractère. Les matières, les formes des œuvres et leur disposition ont été choisies en fonction des salles d’exposition. D’une part, il y a celles accrochées aux murs, qui sortent parfois du cadre pour devenir des cartes. D’autre part, il y a les installations qui, tout en véhiculant leur poésie, soulignent l’espace des pièces où elles sont situées, jusqu’à entretenir une relation tellement rapprochée que des éléments de la pièce font œuvre.

 

Par exemple, la « Mosaïque dinardaise » est installée sur le sol du salon et entourée de murs aux nombreuses fenêtres. Cette œuvre est constituée de 48 carrés de différentes matières dérivées du bois, sur lesquels des dessins d’éléments architecturaux de la ville sont représentés. Inspirée des mosaïques Odorico disséminées sur son territoire, cette œuvre fait aussi référence à la façon dont Dinard s’est construite : des matières, des couleurs et des styles variés s’y retrouvent tous entremêlés.

 

Je tiens à remercier:

La ville de Dinard pour leur soutien au projet, en particulier à :

Monsieur Jean-Claude Mahé, maire,

Monsieur Jean-Louis Vergne, adjoint au maire,

Monsieur Christian Carlo, directeur de la culture, famille et éducation,

Madame Amélie Collot Hommette, responsable du service Ville d'Art et d'Histoire,

Madame Elsa Le Borgne, responsable des actions pédagogiques,

Madame Alice Corbel, responsable du service des expositions,

Monsieur Fabrice Poulizac, scénographe,

Madame Isabelle Trupin, infographiste,

Monsieur William Yvet et le Centre Socioculturel,

Aux guides-conférenciers de la ville de Dinard pour leurs précieuses informations sur la

ville et leur dynamisme : Véronique Albert, Marie-Hélène Ledan, Sonia Olcese ;

Monsieur Antoine Collin pour son aide scientifique ;

Le Centre de GéoÉcologie Littorale de Dinard ;

Messieurs Alain Guerenneur et Stephan Martin pour leur coup d'oeil photographique (portrait) ; 

Monsieur Pierre-Yves Guillermou pour son aide technique en menuiserie ;

Madame Martine et Monsieur Laurent Pillot, Madame Pascale et Monsieur Hervé Chalumeau, pour leur aide sur la partie nautique ;

A Madame Jacqueline Ollivier, Monsieur Jacky Bescond et Madame Ninon Powers pour leur aide au montage ;

Monsieur Denis Ditta et sa classe de CM2 pour leur participation et leur créativité :

Charlotte, Romane, Elise, Lucas, Laonnie, Luna, Lou Ann, Chloé, Tom, Maelys, Anaë, Tom, Rafael, Timothée, Emma, Suzie, Clément, Elena, Marion, Léa, Léonie, Louison, Lisa, Alexis, Enzo, Eliot, Marine ;

ASTRE - Réseau arts plastiques et visuels en Nouvelle-Aquitaine -  pour la publication de l'oeuvre "Le Nuage" (2021).

Constructions mobiles Nancy Lamontagne
logo ville dinard.jpg
Astre-LOGO-HORIZONTAL-noir.jpg

Constructions mobiles

This exhibition was commissioned by the city of Dinard, on the occasion of the National Architecture Days, from October 19 to 21, 2018. It was designed in close collaboration with the services of Heritage, City of Art and History and Culture of the city of Dinard. It offered the opportunity to Debussy’s elementary school students to be introduced to artistic work and sound postcards, in partnership with the Sociocultural Center. More than fifty people participated in this project.

 

All of the artworks are inspired by Dinard and its territory: its architectural features, its geographical location, its sensory signature. Architecture is seen there in the broad sense, as a light element, playful and free for all to use.

 

Works exhibited outdoor

The city of Dinard is surrounded by numerous coastal swimming pools. These swimming pools, curious elements of architectural heritage, are small or large, sometimes empty, sometimes filled with water. Amazing constructions when submerged by the tide or paradoxical since swimming in the sea is so close, their volume, their frequentation, their uses, their landscape are all different. Sculptural balloon installations are then created in response to their fluctuating, ever-moving character.

 

For example, «Le Nuage» is settled in a little-known area of ​​the Roches Brunes villa: its swimming pool, inaccessible to the public. The work enlivens the empty pool and gives the population access to it, thanks to the images. Located on La Malouine point, it makes an ephemeral wink to the perennial monumental works located on the neighboring point, at the villa Greystones: «Rock on Top of Another Rock», by Peter Fischli and David Weiss, and « Il Peso del Vento », by Giuseppe Penone. «Le Nuage» responds lightly to these massive works. And it forges a strong link with the landscape: the levitating organic form contrasts with the geometric buried swimming pool, in a play of full and empty, then responds in a very natural way to the waves and the clouds, while dancing in the wind.

 

The works exhibited in the villa Les Roches Brunes

The famous Villa Dinardaise has spaces full of character. The materials, the forms of the artworks and their installation were chosen according to the exhibition rooms. On the one hand, there are those hanging on the walls, which sometimes go out of the frame to become maps. On the other hand, there are the installations which, while conveying their poetry, underline the space of the rooms, sometimes building such a close relationship to the point where elements of the room come into play.

 

For example, the “Dinardaise mosaic” is installed on the floor of the living room, surrounded by walls with many windows. This work consists of 48 squares of different materials derived from wood, on which drawings of the city ‘s architectural elements are represented. Inspired by the Odorico mosaics scattered throughout its territory, this work also refers to the way Dinard was constructed: various materials, colors and styles are all intertwined.

 

I would like to thank:

The city of Dinard for their support of the project, in particular to :

Mr Jean-Claude Mahé, mayor,

Mr Jean-Louis Vergne, deputy mayor,

Mr Christian Carlo, Culture, famille et éducation director,

Madam Amélie Collot Hommette, in charge of Ville d'Art et d'Histoire service,

Madam Elsa Leborgne, in charge of educational activities,

Madam Alice Corbel, in charge of the exhibitions' service,

Mr Fabrice Poulizac, scenographer,

Madam Isabelle Trupin, graphic designer,

Mr William Yvet et le Sociocultural Center,

To the city of Dinard's tour guides,  for their valuable information about the city ​​and their dynamism:

Véronique Albert, Marie-Hélène Ledan, Sonia Olcese ;

 

Mr Antoine Collin for his scientific insights and techniques;

The Centre de GéoÉcologie Littorale de Dinard ;

Mr Alain Guerenneur and Mr Stephan Martin for their photography work (portrait) ; 

Mr Pierre-Yves Guillermou for its technical assistance in carpentry ;

Madam Martine et Mr Laurent Pillot, Madam Pascale et Mr Hervé Chalumeau, for their help on the

nautical part ;

Madam Jacqueline Ollivier, Mr Jacky Bescond et Madam Ninon Powers for their help in installing the outdoor works of art ;

Mr Denis Ditta and its CM2 class for their participation and creativity :

Charlotte, Romane, Elise, Lucas, Laonnie, Luna, Lou Ann, Chloé, Tom, Maelys, Anaë, Tom, Rafael, Timothée, Emma, Suzie, Clément, Elena, Marion, Léa, Léonie, Louison, Lisa, Alexis, Enzo, Eliot, Marine ;

ASTRE - Réseau arts plastiques et visuels en Nouvelle-Aquitaine - for the publication of the artwork "Le Nuage" (2021).

Constructions mobiles Nancy Lamontagne